Interrogée sur RTL ce matin, Marine Le Pen a déclaré que le pape, "chef des chrétiens", avait "le droit de dire ce qu'il veut" "Il y a des appels à la guerre sainte dans le monde aujourd'hui. On le sait. C'est une réalité dans un certain nombre d'endroits, et les réactions d'extrême violence à ses propos tendent singulièrement à lui donner raison"