"Les caricatures insultantes (contre le prophète Mahomet publiées dans la presse européenne), les remarques de certains politiciens (occidentaux) contre l'islam font partie d'une chaîne de complot pour une croisade, et les remarques du pape sont le dernier maillon de cette affaire"