Le Parlement pakistanais a adopté ne résolution demandant au pape Benoit XVI de «retirer ses propos» liant l'islam à la violence. «Les remarques péjoratives du pape sur la philosophie du jihad (guerre sainte) et le prophète Mahomet ont blessé les sentiments du monde musulman et présentent le danger de répandre l'acrimonie parmi les religions», affirme la résolution adoptée à l'unanimité par l'assemblée nationale pakistanaise. «Cette assemblée demande au pape de retirer ses propos dans l'intérêt de l'harmonie entre religions»