Trois personnes accusées d'avoir fumé de la marijuana ont été fouettées en public a Mogadiscio. Chacun a recu 61 coups de fouet. Interrogé par l'AFP, un membre des tribunaux islamiques, cheikh Mukhtar Bukhari, a déclaré : "La punition reflète la manière dont les cours islamiques agissent dans les régions dont ils ont la responsabilité".