D'après Zenit, l'agence de presse du Vatican détenue par les Légionnaires du Christ, la communauté chrétienne nigérienne, environ 40% de la population, a "pardonné" aux intégristes musulmans pour les attaques perpétrées suite à la publication des caricatures du prophète Mahomet. Zenit affirme que les islamistes du pays ont attaqué 50 églises et tué plus de 300 chrétiens suite aux caricatures publiées par les journaux danois. En revanche d'après Islamweb, les violences seraient survenues suite à la dispersion d'une manifestation musulmanne, et seules 15 personnes auraient été tuées et 11 églises brûlées. La non-violence est érigé non pas en principe par les chrétiens nigérians mais en modèle. Soeur Christiana citée par Zenit que les musulmans, qui constituent la moitié de la population, « disent que les chrétiens doivent avoir quelque chose de spécial. Ils disent : ‘Voyez ce que nous leur avons fait, et ils continuent à aller à l'église sans chercher vengeance' ».