Thoard est un bourg des Alpes de Haute Provence de 564 habitants que son maire qualifie de «village d'accueil et de partage, fort de ses "natifs" et de tous ceux qui l'ont choisi.», accueil dont personne ne pourra douter en empruntant la rue de la « Grande Débauche » qui mène aux hauteurs du village. Ce dernier, Claude Senes, qui fait partie des 500 citoyens ayant présenté Arlette Laguiller à l'élection présidentielle de 2002 est cependant l'auteur de paroles injurieuses contre les homosexuels. En effet, Têtu et l'association LGBT Pink Pastorale, désireuse d'organiser une rencontre contre le sida à Thoard, ont rapporté quelques uns de ses propos destinés au Préfet des Alpes de Haute Provence : « ... notre société humaine dite civilisée est en déchéance, voire décadence. ... Je considère que l'on n'a pas à afficher et banaliser des comportements qui ne sont que l'expression d'une maladie spirituelle. » Il fût un temps où les élus n'hésitaient pas à afficher clairement leur position homophobe (pétition du Collectif des maires contre le PaCS de 1998) mais désormais, à l'instar de Claude Senes, ils n'osent plus le faire publiquement de peur d'être « qualifiés d'homophobes et de risquer les foudres de la justice » mais semblent toujours aussi opposés à la liberté de choix de chacun.

Emmanuelle Quintaine