Redonner du sens au combat antiraciste, en luttant contre tous les amalgames et tous les intégrismes

Le 28 avril, paraissait dans Libération un texte intitulé « Un cri contre le racisme et l'intégrisme », signé par Caroline Fourest, rédactrice en chef de Prochoix, Corinne Lepage, présidente de Cap 21, et Pierre Cassen, animateur des Amis de Respublica.

Cet appel dénonçait un double danger. Aux amalgames racistes de l'extrême droite et d'une partie de la droite (qui confond volontiers le débat sur l'intégrisme avec celui sur l'immigration sur un mode sécuritaire qui favorise la xénophobie et non la laïcité) répond souvent une même confusion à gauche (qui voit dans la lutte légitime contre l'intégrisme et pour la laïcité une forme déguisée d' "islamophobie").

Entre ces deux confusions, tendant soit à tuer la lutte antiraciste au motif de l'anti-intégrisme, soit à tuer l'anti-intégrisme au motif de l'antiracisme, nous avons choisi de nous rassembler sur des bases claires, à la fois antiracistes et anti-intégristes.

Notre texte a recueilli plus de 2.000 signatures en un mois. Il a alimenté des débats publics au sein d'organisations comme la Ligue des Droits de l'Homme et le Mrap, dont des militants, en désaccord avec les orientations de leur direction, ont signé l'appel et exprimé publiquement leur soutien à cette initiative.

La première étape de la pétition se termine. Ses initiateurs, d'autres personnalités et des organisations féministes et laïques qui l'ont soutenue* ont décidé de se rencontrer le 10 juin, à 17 heures, au 27, rue de la Réunion (75020), pour réfléchir ensemble à la suite.

Déterminés à nous mobiliser contre un nouveau 21 avril 2002, à pousser la gauche à se saisir des questions sociales et laïques, nous examinerons comment interpeller les candidats - mais aussi les associations et les institutions - sur le combat nécessaire contre le racisme et tous les intégrismes.

Un banquet républicain, organisé par « Les Amis de Respublica » ou interviendront les trois initiateurs, clôturera cette journée, à 20 heures.

Caroline Fourest, Corinne Lepage, Pierre Cassen