Après Nicolas Sarkozy qui a retiré la mention "République française" des timbres (elle a été remplacée par "France"), réduisant ainsi le choix politique citoyen à une appartenance géographique, c'est au tour de l'Alsace de gommer son adhésion aux valeurs républicaines.

Le seul conseil régional de droite de France a choisi le 9 mai, jour de la fête de l'Europe, pour faire passer l'ensemble de ses sites web et de ses adresses électroniques sous le nouveau nom de domaine européen ".eu". En lieu et place du ".fr" identifiant la France.

Selon le communiqué de la région cette initiative "s'inscrit dans une démarche de construction européenne au quotidien".