Lassées d'être victimes de discriminations d'ordre sexuel dans leur pays, cinq Saoudiennes ont pris une décision radicale en devenant des hommes grâce à une opération.

A en croire le journal Al Watan, ces femmes sont allées se faire opérer à l'étranger ces douze derniers mois après avoir fait un "complexe psychologique" (sic) face au sexisme ambiant.

Au pays gardien des lieux saints de l'islam, les femmes ne peuvent ni conduire, ni se promener en public sans être accompagnées d'un parent de sexe masculin.

Réagissant à l'information, un dignitaire religieux du royaume wahhabite a souhaité que le gouvernement comble ce vide juridique en interdisant par la loi les opérations de changement de sexe.

Un responsable du ministère de l'Intérieur a expliqué que les transsexuels n'étaient, pour le moment, pas inquiétés en Arabie saoudite.