Depuis plusieurs jours, la communauté ultra-orthodoxe de Jérusalem est en effervescence : Israel Vals, un orthodoxe de 19 ans et demi, est accusé par la police d'avoir battu à mort son fils, un bébé de quelques mois. Interrogé, il a signé de sa main des aveux, mais se rétracte aujourd'hui. Depuis son arrestation, les ultra-orthodoxes du quartier de Meah Shearim clament son innocence et manifestent violemment. Leurs leaders spirituels auraient exercé des pressions au sein de la police afin qu'il soit libéré. Hier, le tribunal de district de Jérusalem a donné l'ordre d'assigner le jeune homme à résidence chez ses grands-parents, ce qui a provoqué la colère du Conseil pour la protection de l'enfant.