La bonne nouvelle, c'est que 628 (331 sénateurs+577députés=908-280) n'ont pas encore signé ce manifeste de la Fondation du service politique, un organe intégriste chrétien. Alors que la droite est majoritaire !

Les députés signataires du manifeste contre l'homoparentalité

ALBERTINI Pierre ALMONT Alfred AMOUROUX Pierre ANDRÉ René ARTIGUES Gilles AUBERGER Philippe AUCLAIR Jean AUDIFAX Bertho

BAGUET Pierre Christophe BALKANY Patrick BASSOT Sylvia BEAUDOUIN Patrick BERTRAND Jean-Michel BESSE Véronique BESSELAT Jean-Yves BIANCHERI Gabriel BINETRUY Jean-Marie BIRRAUX Claude BLANC Etienne BOBE Jacques BOURRAGUE Chantal BOUTIN Christine BOUVARD Loïc BOYCE Josiane BRAYE Ghislain BRIAND Philippe BRIOT Maryvonne BRUNEL Chantal BUILLARD Michel

CAILLAUD Dominique CALVET François CARAYON Bernard CAZENAVE Richard CHAMARD Jean-Yves CHARROPIN Jean CHASSAIN Roland CHOSSY Jean-François CHRIST Jean-Louis COUANAU René COCHET Philippe COLOMBIER Georges COSYNS Louis COURTIAL Edouard COUSIN Alain COUVE Jean-Michel COVA Charles CUGNENC Paul-Henri

DASSAULT Olivier DEBRÉ Bernard DECOOL Jean-Pierre DEFLESSELLES Bernard DEGAUCHY Lucien DELL'AGNOLA Richard DELNATTE Patrick DEPIERRE Bernard DENIAUD Yves DEPREZ Léonce DESCAMPS Jean-Jacques DIEFENBACHER Michel DIONIS du SEJOUR Jean DOMINATI Philippe DOOR Jean-Pierre DORD Dominique

FAVENNEC Yannick FENECH Georges FERRAND Jean-Michel FIDELIN Daniel FLAJOLET André FLORY Jean-Claude FRANCINA Marc FRANCO Arlette FROGIER Pierre

GALLEZ Cécile GALY-DEJEAN René GARD Daniel GARRAUD Jean-Paul GATIGNOL Claude GEOFFROY Guy GEST Alain GILLARD Franck GILLES Bruno GIRO Maurice GISCARD d'ESTAING Louis GOASGUEN Claude GODFRAIN Jacques GONNOT François Michel GORGES Jean-Pierre GROSSKOST Arlette GRUNY Pascale GUEDON Louis GUIBAL Jean-Claude GUICHON Lucien GUILLAUME François GUILLET Jean-Jacques

HAMEL Gérard HAMELIN Emmanuel HART Joël HERIAUD Pierre HILLMEYER Francis HOUDOUIN Henri

JARDE Olivier JULIA Didier

KERGUERIS Aimé KOSSOWSKI Jacques LANDRAIN Edouard LANG Pierre LASSALLE Jean LE BRETHON Brigitte LE FUR Marc LE NAY Jacques LEFRANC Jean-Marc LENOIR Jean-Claude LÉONARD Jean-Louis LEPERCQ Arnaud LEQUILLIER Pierre LETT Céleste LORGEOUX Gérard LOUIS Patrick LUCA Lionel

MACH Daniel MALLIE Richard MARIANI Thierry MARLEIX Alain MARTIN Hugues MARTIN-LALANDE Patrice MASDEU-ARUS Jacques MAZOUAUD Bernard MENARD Christian MERLY Alain MEYER Gilbert MICAUX Pierre MIGNON Jean-Claude MORANGE Pierre MOTHRON George MOURRUT Etienne MOYNE-BRESSAND Alain MYARD Jacques NESME Jean-Marc NICOLIN Yves NUDANT Jean-Marc

PAIX Bernadette PEMEZEC Philippe PERRUT Bernard PHILIP Christian PINTE Etienne PIRON Michel POIGNANT Serge PONS Josette POULOU Daniel POUSSET Bernard PRÉVOST Daniel PRORIOL Jean

RAISON Michel RAOULT Eric RÉGÈRE Jean-François REISS Frédéric REMILLER Jacques REYMANN Marc RICHARD Dominique RIVIERE Jérôme ROCHEBLOINE François ROUMEGOUX Michel

SAINT-LEGER Francis SARLOT Joël SAUVADET François SCELLIER François SCHNEIDER André SCHREINER Bernard SERMIER Jean-Marie SUGUENOT Alain

TEISSIER Guy TERROT Michel THARIN Irène TIAN Dominique, TIBERI Jean TRON Georges

UEBERSCHLAG Jean

VACHET Léon VAGINAY Liliane VANNESTE Christian VERNAUDON Béatrice VIALATTE Jean-Sébastien VICTORIA René-Paul VITEL Philippe VOISIN Gérard VOISIN Michel

WOERTH Eric

ZIMMERMANN Marie-Jo ZUMKELLER Michel

Les sénateurs signataires du manifeste contre l'homoparentalité

BAILLY Gérard BARBIER Gilbert BARRAUX Bernard BAUDOT Jacques BEAUMONT René BERNARDET Daniel BESSE Roger BETEILLE Laurent BILLARD Joël BIZET Jean BLANC Jacques BLANC Paul BORDIER Pierre BOUT Brigitte BRAYE Dominique BRISEPIERRE Paulette BUFFET François Noël

CARLE Jean-Claude CAZALET Auguste CESAR Gérard COLOT Geneviève CORNU Gérard COURTOIS Jean-Patrick

DARNICHE Philippe DEBRÉ Isabelle DEMUYNCK Christian De RAINCOURT Henri DESMARESCAUX Sylvie DETRAIGNE Yves DOMINATI Philippe DOUBLET Michel DUFAUT Alain Du LUART Roland DUPONT Ambroise DUPONT Bernadette DUPONT Jean-Léonce

EMIN Jean-Paul EMORINE Jean-Paul ESNEU Michel

FERRAND André FOURCADE Jean-Pierre FRÉVILLE Yves

GARRIAUD-MAYLAM Joëlle GAUTIER Gisèle GERARD Alain GERBAUD François GINESY Charles-Ange GIROD Paul GOURNAC Alain GOUSSEAU Adeline, GRIGNON Francis GRILLOT Louis GRUILLOT Georges GUERRY Michel

HAENEL Hubert HENNERON Françoise HÉRISSON Pierre HERMANGE Marie-Thérèse HOUEL Michel HURÉ Benoît

KAMMERMANN Christiane LAMURE Elisabeth LARDEUX André LECLERC Dominique LEROY Philippe LONGUET Gérard

MARINI Philippe MASSON Jean-Louis MÉLOT Colette MERCERON Jean-Claude MICHAUX-CHEVRY Lucette MOULY Georges

NOGRIX Philippe

PAPON Monique PAYET Anne-Marie PEYRAT Jacques PIERRE Jackie PORTELLI Hugues PROCACCIA Catherine RETAILLEAU Bruno REVET Charles REVOL Henri ROZIER Janine

SEILLIER Bernard SITTLER Esther SOUVET Louis,

TEXIER Yannick TRILLARD André TROENDLE Catherine

VALLET André. VASSELLE Alain

Le manifeste

MANIFESTE parlementaire pour la défense du droit fondamental de l'enfant d'être accueilli et de s'épanouir dans une famille composée d'un père et d'une mère

Le mariage et l'adoption d'enfants par deux personnes du même sexe sont, déjà, au coeur du débat politique. Portées par certains, ces revendications seront des enjeux majeurs lors des élections de 2007.

Les premiers députés et sénateurs signataires, membres de l'Entente parlementaire (liste ci-dessous) s'opposent à ces revendications dans l'intérêt supérieur de l'enfant.

Le déni de la différence sexuelle, du sens de la procréation et de la filiation laisse entendre que le désir d'avoir un enfant serait suffisant pour devenir "parent". Ainsi, la promotion de l'adoption par des partenaires de même sexe, de la procréation médicalement assistée, du "tourisme procréatif" et de la gestation pour autrui se répand. Cette promotion est en totale contradiction avec le Code civil, le droit de la famille, avec les textes internationaux signés par la France et avec les principes universels d'indisponibilité et de non-patrimonialité du corps humain et de ses éléments.

L'État et le législateur n'ont pas à ériger en normes ce qui relève de la vie privée et des choix individuels. C'est pourquoi, la République protège la liberté individuelle tout en excluant toutes les formes de communautarisme.

À propos de "l'égalité des droits" : le discours en faveur de la possibilité de "produire de l'enfant hors sexe" repose sur le fait que les partenaires de même sexe, placés parmi les partenaires "stériles" seraient en droit de réclamer des réparations : le droit à l'enfant est alors présenté comme un dû. Or, ces personnes ont choisi une vie sans possibilité d'enfants ; qu'ensuite, ils souhaitent avoir à la fois le lien et les enfants que ce lien exclut est, sans doute, une contradiction douloureuse mais la Société ne peut l'accepter sans remettre en cause les repères sur lesquels elle est fondée et sur lesquels elle construit son avenir.

À propos des "discriminations" : sous prétexte de lutter contre une discrimination, il ne serait pas acceptable d'en créer une autre entre les enfants. Il serait, en effet, établi par la loi que certains enfants pourraient grandir sur le socle de la relation à deux parents - homme/femme - père/mère - et que d'autres seraient privés de cet atout, privés de ce lien fondamental reposant sur la lisibilité de leur filiation et sur le modèle de l'altérité. En tout état de cause, le principe de précaution, inscrit dans notre Constitution, s'impose.

Il ne nous paraît pas conforme à l'intérêt de l'enfant de permettre son inscription dans une filiation qui ne serait pas structurée sur l'altérité sexuelle des parents, et ce au risque de rendre sa généalogie incohérente et de l'exposer dangereusement à des difficultés d'identification et de structuration de sa personnalité.

Pour l'Entente parlementaire, les coordinateurs

Jean-Marc NESME, député de Saône-et-Loire, Bernadette DUPONT, sénateur des Yvelines Pierre-Christophe BAGUET, député des Hauts de Seine