Hier, le Sénat du Dakota du Sud a adopté un projet de loi (23 contre 12) faisant passer pour crime tout avortement qui ne serait pas nécessaire pour sauver la vie de la femme. Plus tôt dans le mois, la Chambre d'Etat avait largement approuvé le projet. Le Sénat a opéré une légère modification dans la formulation du projet de loi, la Chambre doit maintenant approuver la nouvelle formulation, et il sera envoyé à Mike Rounds, gouverneur anti-choix, pour devenir une loi.

Le gouverneur Rounds a utilisé son veto sur un projet de loi similaire en 2004 par crainte que des récusations puissent affaiblir ou éliminer des restrictions à l'avortement déjà existantes dans l'Etat. Cependant, il a déclaré en 2005 qu'il se sentirait « moralement obligé » de donner son accord à une loi qui interdirait l'avortement aux yeux de la loi.

Si ce projet de loi est accepté, il sera certainement immédiatement récusé. D'après le leader du sioux falls argus, un donateur anonyme a déjà promis 1 million de dollars (783 593 euros) pour aider à rembourser les frais légaux du Dakota du Sud pour défendre de la loi.

Source : Feminist majority foundation, http://www.feminist.org