Suite à la demande du comité de SOS Fac Créteil d'obtenir une salle pour organiser un débat mercredi 22 février à 12H30, dont les invités sont Philippe Val, directeur de Charlie Hebdo et Dominique Sopo, président de SOS Racisme, l'université nous a fait part de son refus en raison d'un contexte qu'elle juge tendu.

Cette réunion étudiante pour défendre la liberté d'expression dans l'affaire des caricatures du prophète Mahomet ne saurait souffrir du manque de courage de la Présidence Universitaire. De nombreux élus étudiants de cette fac se sont déjà élevés contre cette décision sans précédent et trouvent inadmissible que le monde universitaire considère qu'ils ne sont pas capables de débattre sereinement d'un sujet d'actualité. Reléguer notre débat à un trouble à l'ordre publique n'honore pas l'Université des exigences démocratiques que l'on peut attendre d'elle lorsque la liberté de la presse fait l'objet d'offensives obscurantistes. SOS Racisme invite les étudiants à se mobiliser pour que la Présidence de l'université cesse d'utiliser des prétextes fallacieux et qu'elle permette les meilleures conditions à la tenue de ce débat.

Signez la pétition sur le site www.censure-p12.fr.st