Jihad Momani, rédacteur en chef de l'hebdomadaire jordanien Shihane et ancien sénateur, a été arrété samedi apres avoir publié les caricatures controversées de Mahomet.

Dans son éditorial titré "Musulmans du monde, soyez raisonnables", Jihad Momanise demandait: "Qu'est ce qui porte plus préjudice à l'islam, ces caricatures ou bien les images d'un preneur d'otage qui égorge sa victime devant les caméras, ou encore un kamikaze qui se fait exploser au milieu d'un mariage à Amman?".

Le roi Abdallah II de Jordanie a réaffirmé que "l'insulte" au prophète de l'islam était un "crime injustifiable". Il a aussi déclaré qu'il était inacceptable qu'une religion soit attaquée. Il paraiît difficile de le suivre sur ce point dans la mesure où presque toutes les librairies d'Amman diffusent caricatures violentes contre les juifs et les chrétiens. Notamment plusieurs couvertures de livres amalgamant l'étoile de David à une Croix Gammée.