La fatwa contre Rushdie n'a jamais été annulée sauf dans l'imaginaire de quelques dirigeants européens. Mais pour le dirigeant du Hezbollah libanais, H Nasrallah, si cette fatwa avait été exécutée, personne n'aurait publié les dessins.

"S'il s'était trouvé un musulman pour exécuter la fatwa de l'imam Khomeyni contre le renégat Salman Rushdie, cette racaille qui insulte notre prophète Mahomet au Danemark, en Norvège et France n'aurait pas osé le faire", (...) "Nous ne comprenons pas la logique des autorités danoises qui refusent de s'excuser invoquant la liberté d'expression (...). qu'elles sachent qu'il y a des millions de musulmans prêts à défendre l'honneur de leur religion et de leur prophète"