Samedi, entre 60 000 et 150 000 femmes italiennes ont manifesté à Milan, pour demander au gouvernement italien le maintien des lois libérales pour l'avortement. D'après le Herald Tribune, les femmes ont accusé le gouvernement de travailler avec le Vatican dans sa tentative de renverser une loi de 1978 légalisant l'avortement durant le premier trimestre en Italie.

Le Pape Benoît XVI s'est entretenu avec un politicien italien la semaine dernière, réitérant son opposition au RU 486 (la pilule abortive) et aux unions entre personnes de même sexe. D'après l'Associated Press, le RU 486 est depuis peu disponible en Italie sur des bases expérimentales, et la conférence des évêques italiens a amorcé une campagne contre la pilule.

Samedi, à Rome, environ 1000 personnes ont manifesté pour soutenir les unions de personnes de même sexe. D'après ANSA, service de presse italien, une enquête récente conduite par Eurispes, l'institut de recherches italien, a montré que 69 pourcent des catholiques italiens sont en faveur de l'instauration d'un statut légal pour les couples de même sexe.

Source : Feminist majority foundation, http://www.feminist.org