Un juge fédéral de New York a récemment statué que le procès intenté par Center for Reproductive Rights (CRR) contre le gouvernement fédéral pouvait continuer. L'affaire a commencé en janvier dernier, lorsque CRR a déposé plainte au nom des associations Reproductive Health Professionals, National Latina Institute for Reproductive Health, et d'autres. La plainte prétend que la Food and Drug Administration (FDA) a violé une limite statutaire en prenant la décision d'autoriser la vente libre de contraceptifs d'urgence Plan B, tout en violant les droits constitutionnels à la vie privée et à la protection égale devant la loi pour les femmes.

Franklin Amanat, avocat assistant, a exprimé que CRR n'a pas correctement résolu l'affaire, et qu'elle devrait être rejetée. Le juge Edward Korman a désapprouvé et a décidé que le procès pouvait continuer. D'après Newsday, en prenant cette décision, le juge Korman a annoncé « Cela a toutes les caractéristiques d'une obstruction d'agence administrative. Il y a un grave problème dans cette affaire, à savoir s'ils agissent de bonne foi ou non Â».

Source : Feminist majority foundation, http://www.feminist.org