Auteure de la Tentation obscurantiste et Frère Tariq, Caroline Fourest répondait aux questions des internautes sur le chat du Nouvel Obs.com. Il nous a semblé interessant de publier le contenu des échanges.

Question de isma (postée le 05/12/2005 à 19h33)
''Bonjour Me Fourest. Pensez vous que l'hostilité généralisée en France à l'expérience démocratique iraquienne - certes imparfaite, mais unique dans le monde arabe- et le soutien tout aussi dérangeant à une "résistance" sanguinaire sont des signes supplémentaires d'une complaisance franchouillarde à l'islamisme? En d'autres termes, n'y a t'il pas une tendance bien dangereuse à ce pays à sacrifier toute valeur démocratique et libérale dés lors que l'on peut satisfaire antiaméricanisme et antisionisme? Cordialement.''

Réponse de C.Fourest

D'abord bonjour à tous et merci d'être aussi nombreux... Je vais prendre un peu d'avance parce que nous en sommes déjà à 139 questions avant le début du forum ! On va essayer de frustrer le moins de monde possible, promis...

Concernant la première question. Je suis d'accord que sur le fait que les démocrates, notamment en France, développent à l'heure actuelle une forme de tendance à l'auto-flagellation assez risquée étant donné la détermination actuelle des anti-démocrates. Mais cela ne veut pas dire que la résistance, urgente, que nous devons déployer face à l'intégrisme doive nous faire oublier notre esprit critique et le sens de la nuance qui font la beauté de la démocratie. Par exemple, on peut être fermement démocrate, laïque, féministe et penser, comme moi, que la guerre en Irak était une absurdité, que la politique étrangère américaine en générale créé souvent plus de problèmes qu'elle n'en résout...

On peut aimer la France d'aujourd'hui et penser pourtant qu'elle n'a pas assez exercer son devoir critique envers son passé colonial, ni fait pour concrétiser son ambition universaliste d'égalité pour tous.

Question de nadir (postée le 05/12/2005 à 21h11) bonjour, pourquoi avoir écrit un ouvrage denigrant Mr Ramadan alors que lui lutte contre l'islam violent en france, votre ouvrage ne risque que t'il pas de créér un amalgame entre islam radicale et islam tolérant ouvert au dialogue?

Réponse de C.Fourest Bonjour Nadir, Je n'ai pas écrit un ouvrage pour dénigrer Tariq Ramadan mais pour permettre au plus grand nombre, qui n'ont pas comme moi le temps d'écouter ses cassettes et de lire ses livres, de décoder certains non dits de son discours. Justement pour que l'on cesse de le présenter comme un réformateur libéral de l'islam, alors qu'il défend une réforme fondamentaliste... Car pendant ce temps, les véritables penseurs de l'islam libéral, et il y en a, voient leur parole confisquée ! L'islam libéral est beaucoup plus ouvert et progressiste que Tariq Ramadan, mais trop de journalistes préfèrent enfermer cette religion dans une vision exotique et archaïque où le moindre prédicateur fondamentaliste parlant poliment leur apparaît comme le summum de la modernité. Je préfère m'intéresser aux discours qu'aux apparences.

Question de : nadir (postée le 05/12/2005 à 21h13) bonjour, pourqoui avez vous refusé de debattre publiquement avec Mr tariq ramadan sur la chaine de télévision suisse?

Réponse de C.Fourest Bonjour ou rebonjour Nadir, J'ai refusé de débattre sur la TSR parce que je m'étais engagée auprès de France 2 pour avoir ce débat chez "Mots Croisés", qui me paraissait présenter les meilleurs conditions requises : à savoir les conditions du direct. L'émission Suisse en question avait déjà fait un sujet sur Tariq Ramadan, dont elle prend volontiers le parti, et l'un de ses contradicteurs avait été coupé au montage... Je n'ai pas eu confiance. Tout simplement.

Question de : nadir (postée le 05/12/2005 à 21h17) bonjour Caroline, vous qui avez lu et ecouté Mr Ramadan en quoi trouvez vous qu'il encourage l'islam radical? merci de répondre en donnant des réfernces a ces livres ou cassette disponible dans les librairies islamiques.

Réponse de C.Fourest Bonjour Nadir ou re-re-bonjour Nadir, s'il s'agit du même. Je trouve que Tariq Ramadan défend un islam radical parce que : - il se revendique de la réforme salafi, c'est-à-dire fondamentaliste, même s'il ne faut pas confondre cette école de pensée avec le salafisme tout court, - qu'il enseigne Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans, comme le plus grand réformiste musulman, l'homme qu'il faut suivre comme un modèle (voir notamment sa thèse, son livre Aux sources du Renouveau Musulman et ses cassettes sur "courants de la pensée musulmane contemporaine, partie 2 et 3 sur Hassan al- Banna, édition Tawhid) -parce qu'il désaprouve les mariages mixtes (Peut-on vivre avec l'islam ? je ne me souviens plus de l'éditeur mais je crois que c'est réédité chez Fayard..) -parce qu'il parle de l'homosexualité comme révélant "une perturbation, un déséquilibre" (Peut-on vivre avec l'islam, p.152,) -parce qu'il encourage un "féminisme islamique" en guerre contre le féminisme tout court, comme celui de Taslima Nasreen par exemple, qu'il juge "occidentalisé" (Peut-on vivre avec l'islam ?, p 126) -parce qu'il défend une vision de la famille patriarcale et "traditionnelle", selon ses mots, comme la seule famille possible chez les vrais musulmans... -Parce qu'il invite les jeunes musulmans à militer pour des "piscines non mixtes" (Cassettes sur les Grands péchés, Tawhid) -Parce qu'il se moque des musulmans laïques et progressistes comme des musulmans sans "l'islam" (voir son introduction au recueil de fatwa du Conseil européen de la fatwa, Tawhid) Il faudrait 426 pages et 600 notes de références pour expliquer ce qui m'a convaincu du fait que Tariq Ramadan défendait un islam fondamentaliste et radical. Ca s'appelle Frère Tariq et c'est en librairie comme tous les ouvrages dont je parle et que l'on peut consulter. Je ne demande pas à être crue sur parole.

Question de : nadir (postée le 05/12/2005 à 21h19) quels sont en france les différents courant de pensé islamique lesquels jugez vous les plus dangereux pour l'avenir de la république? en existe t'il des paissibles?

Réponse de C.Fourest Cher Nadir, Il existe des courants islamiques plus radicaux, comme le courant salafiste, mais qu'ils soient djihadistes ou séparatistes, je les juge moins dangereux pour la République et ses valeurs que les Frères musulmans. Parce qu'il s'agit d'un intégrisme beaucoup plus stratège et difficile à démonter, qui sait endosser le costume de la démocratie, négocier avec les pouvoirs publics, mentir s'il le faut, pour pouvoir faire avancer son agenda, à savoir la mise sous tutelle de la communauté musulmane puis la fédération de ses troupes à l'échelle internationale. Les terroristes font plus de bruit mais au moins on sait ce qu'ils veulent et nous pouvons toujours les arrêter pour troubles à l'ordre public. L'intégrisme, c'est plus compliqué. Oui, il existe des courants islamiques paisibles et laïques, notamment ceux qui prône une réforme moderniste et se revendiquent du livre d'Abdelrazq : "l'islam et les fondements du pouvoir".

Question de nadir (postée le 05/12/2005 à 21h23) est-il vraie que les citations de Mr ramadan que vous faite pour le dénigrer sont sortis de leur contexte?

Réponse de C.Fourest Cher Nadir, Comme je vous l'ai en partie expliqué plus haut, ce livre n'est pas fait pour dénigrer mais pour informer. Et chaque citation renvoie à une note, avec la source et la référence. Libre à vous de vous y rendre et de juger si j'ai bien fait mon travail de journaliste ou non. Je sais, moi, le temps que j'y ai passé, les mois de boulot qu'il a fallu pour reconstituer justement la pensée de Tariq Ramadan dans son contexte. Parce qu'on ne peut rien comprendre à son discours sans son contexte. C'est son contexte qui rend chacune de ses phrases a double tranchant. En fait, je me rend compte que tout mon travail a justement été de les remettre dans leur contexte... D'où le pavé ! Heureusement j'avais un éditeur compréhensif, qui a compris que je préférais faire long et moins vendeur plutôt que ne pas restituer ce contexte...

Question de : nadir (postée le 05/12/2005 à 21h24) bonjour Mme Fourest,l'islamophobie fantasme ou realité?

Réponse de C.Fourest Cher, très cher Nadir, Le racisme envers les Arabes existe, très clairement. Il fait même partie de ces fléaux qui m'ont donné envie de militer dans ma vie. Depuis le 11 septembre, certains racistes croient pouvoir se donner bonne conscience en se disant simplement anti-musulmans. Personnellement, je considère que le racisme envers les croyants est un racisme. Par contre, je refuse d'utiliser le mot "islamophobie" parce qu'il confond le racisme envers les croyants avec le fait de pouvoir critiquer la religion, ou de s'opposer à l'intégrisme au nom de la laïcité, de la démocratie ou du féminisme. Autant la première posture est inacceptable, autant la seconde est une liberté qu'aucune censure anti-blasphème ne doit empêcher.

Question de : nadir (postée le 05/12/2005 à 21h28) bonjour, ne trouvé vous pas qu'à force de hierachiser les actes racistes en france et ailleurs, cela entraine les jeunes issues de l'immigration qui ne sont pas dupe,vers l'islamisme? frére nadir.

Réponse de C.Fourest Frère Nadir, Qui hiérarchise les actes racistes ? Que voulez-vous dire ? Nous devons tous militer contre toutes les formes de racisme, y compris contre l'antisémitisme, c'est évident. Non pas pour éviter de fournir un prétexte aux jeunes victimes de racisme de fuir vers l'islamisme (ils ont malheureusement bien d'autres prétextes pour le faire) mais parce que cette exigence nous améliore, tout simplement.

Question de : zoé (postée le 05/12/2005 à 21h35) Ne peut-on oublier un peu les "isme" : islamisme, judaïsme, christianisme ? et crétinisme, jamais ? Si les journalistes cessaient de mettre des étiquettes sur les gens, et les regardaient un peu comme des personnes ayant des idées différentes, on avancerait peut-être un peu dans "comment vivre ensemble" ? vous êtes fatigants. M.C

Réponse de C.Fourest Chère MC, Les "ismes" existent, c'est un fait. La radicalité fait partie de la vie, même si c'est fatiguant. Mais le débat d'idées, c'est fatiguant. La démocratie, c'est fatiguant. Mais l'avantage, avec la démocratie, c'est qu'on a le droit de prendre des vacances quand on est fatigué. Pas dans un Etat totalitaire.

Question de : tariq ramadan (postée le 06/12/2005 à 01h43) bonjour Caroline il trés facile de diaboliser quelqu'un en sortant ces propos de leur contexte, d'autant plus quand on refuse de débattre avec lui sur un plateau de TV.Frére tariq.

Réponse de C.Fourest Cher Frère Tariq, si c'est bien vous, Vous savez comme moi qui a posé des conditions infernales à l'équipe de "Mots Croisés" pour que ce débat n'ait pas lieu et que France 2 l'annule. Malgré ma demande qui était de le maintenir... Sur le moment, je me suis sentie un peu frustrée et déçue. Mais avec le recul, je crois que la lecture, de vos livres, comme des miens, convient mieux à la complexité du débat. Les esprits critiques sauront faire le tri.

Question de : tariq ramadan (postée le 06/12/2005 à 01h45) bonjour, quel est la definition de l'islamisme?

Réponse de C.Fourest J'ai toujours défini très précisément le mot "islamisme", dans mes livres comme dans mes interviews. J'utilise ce mot pour désigner l'"intégrisme", en l'occurrence musulman mais qui peut être juif ou chrétien. A savoir l'"instrumentalisation politique de la religion à des fins liberticides et réactionnaires".

Question de : tariq ramadan (postée le 06/12/2005 à 01h49) bonjour, ne pensez vous pas que les intégrésites de la laicité qui privent des jeunes filles de leurs libertés de conscience au nom de soi disant la république soit un facteur qui pousse la population issue de l'immigration vers un islam radical?

Réponse de C.Fourest Le mot "intégristes de la laïcité", voire ma définition plus haut est incorrect puisque l'"intégrisme" désigne une démarche au nom de la religion. Par contre, je veux bien assumer d'être radicalement laïque, c'est à dire radicalement attachée à la séparation du religieux et du politique, pour leur bien à tous les deux.

Question de : patrick (postée le 06/12/2005 à 15h51) bonjour, pensez vous que l'islam constitue un danger pour la république de part son imcompactibilité avec les valeurs républicaine?

Réponse de C.Fourest Absolument pas. L'islam n'est pas incompatible avec les valeurs républicaines, pas plus que n'importe quelle autre religion. Dans mes conférences, je me bats pour rappeler à ceux qui seraient tentés de penser que l'islam est moins compatible avec la démocratie que le christianisme n'a jamais voulu la laïcité même s'il est écrit de "rendre à César ce qui est à César dans la Bible". Nous avons dû lui arracher ! Et bien dans le Coran, il existe un très beau verset, la sourate de la délibération, qui dit "que les hommes délibèrent entre eux de leurs affaires". C'est une très belle incitation au respect des valeurs républicaines.

Quand j'ai lu le Coran, pour les besoins de mes recherches, j'ai souvent été surprise de son contenu souvent plutôt progressiste. Mahomet s'est battu pour que les femmes héritent (au moins la moitié des hommes), que l'excision soit modérée, il a refusé que l'on marie une fille de force, sans son consentement. Bien sûr, il y a aussi des passages très durs, mais comme dans tous les textes sacrés. Ce sont aux hommes de faire le tri et de garder le meilleur.

L'islam ne pose en soi aucun problème. Seul l'intégrisme menace les libertés et le vivre ensemble.

Question de : Kõjiro (postée le 06/12/2005 à 18h21) Bonjour, on a beaucoup reproché à M. Ramadam sa demande de "moratoire" sur la lapidation des femmes. Avec un sophisme des plus communs consistant à dire que le moratoire n'est qu'une suppression temporaire, donc une position bien trop "timide" face à l'horeur de la chose. Et donc qu'il (Tariq) n'était finalement pas contre la lapidation et donc qu'il était même pour ou un peu pour et pas vraiment contre, bref de quoi faire croire qu'il n'est pas clair sur le sujet (cf le double langage qu'il est sensé pratiquer...). Amnesty international s'est prononcé pour un moratoire sur la peine de mort dans le monde. En vertu de ce raisonnement Amnesty est donc un peu pour, pas vraiment contre la peine de mort ? Amnesty pratique elle le double langage ? Est ce si difficle d'admettre que c'est une chose que d'être opposé à des actes barbares comme la lapidation ou la peine de mort et une autre d'arriver à éradiquer ces comportements indignes de l'humain. Que ce n'est pas simplement en témoignant d'une indignation légitime que l'on peut agir concretement ? Que le moratoire a le mérite de permettre de faire cesser ces actes et d'épargner des vies dans l'attente d'une résolution rapide à l'échelle internationale pour combattre de tels comportements ? Pourquoi inventer des preuves à charge sur un individu ? N'est ce pas contreproductif sur le débat de fond et tristement seulement efficace en terme de manipulation d'opinion ? Est ce sain de procéder ainsi ?

Réponse de C.Fourest Je vais essayer de ne pas passer le forum sur Tariq Ramadan parce que tout de même, il n'incarne pas l'islamisme à lui tout seul.

Mais lisez le passage de mon livre sur le moratoire (p. 166 et suivante). J'y explique le fait de proposer un "moratoire" n'est pas en soi choquant. Il l'est uniquement dans ce contexte, quand on sait que Tariq Ramadan propose une délibération entre savants fondamentalistes (les seuls qu'ils jugent qualifiés), majoritairement pro-lapidation, pour savoir s'il faut ou non maintenir les châtiments corporels... Ce qui a de grande chances d'aboutir à son maintien et fait preuve d'un manque de courage absolu, surtout de la part d'un prédicateur prétendant incarner l'islam européen.

Question de : Internaute (postée le 06/12/2005 à 18h21) Vous accusez Tariq Ramadan et d'autres de tenir un double langage afin de séduire la gauche européenne tout en développant des idées islamistes auprès des populations arabophones européennes. Mais, quand vous dénoncez l'incapacité des Arabes à s'intégrer en Europe dans votre tribune du Wall Street Journal du 2 février 2005 sous le titre "The War for Eurabia" (je n'ai pas lu ce que vous avez écris dans ce même journal néoconservateur le 16 novembre) n'avez vous pas vous aussi un double langage ? Un en France pour la gauche, un dans le Wall Street Journal pour les milieux atlantistes ?

Réponse de C.Fourest Je ne sais pas si vous lisez l'anglais mais relisez cette tribune, ce n'est absolument pas mon propos.

Cet article ne porte pas sur les Arabes ou les populations arabophones mais sur les réseaux islamistes basés à Londres et Genève.

Quant au titre, je ne l'ai pas choisi, ni l'illustration. Je l'ai découvert en kiosque et il était trop tard pour rectifier.

Quant à la tribune du 16 novembre, vous me donnez l'occasion de rectifier un joli mensonge de Tariq Ramadan. Dans un article où il m'accuse de tenir un double discours, il amalgame mes prises de positions sur les émeutes avec celle d'Alain Finkilekraut... Alors que j'ai écrit exactement le contraire ! Mon papier dans le "Wall Street journal" commençait par cette phrase émeutes ne son ni "ethniques ni religieuses" mais sociales. Je trouvais qu'il fallait profiter de cette tribune, dans ce lieu, pour tordre le cou aux idées reçues outre-Atlantique.

Mais Tariq Ramadan n'a eu aucun scrupule à sortir cet article de son contexte, à me faire dire l'inverse de ce que j'avais dit, pour accréditer l'idée que je tiens "un double discours". Et ce n'est pas la première fois...

Question de : Internaute (postée le 07/12/2005 à 20h56) Bonjour Caroline Fourest, j'apprécie votre combat contre ce qu'il est convenu d'appeler les identitarisme : chrétien, musulman...Cependant, vous êtes souvent traité de sioniste, d'activiste à la solde de BHL, d'islamophobe et que sais-je encore. Pour dissiper tout mal entendu, ne serait-il pas temps de dénoncer, comme le fait le MRAP, Ras'l front ou des experts comme Wiewiorka ou Jean-Yves Camus, la montée simultanée, sans un certain mimétisme, d'une d'extrême-droite islamophobe likoudnik , avec des gens comme Goldnadel, défenseur de Falacci, ou Ivan Rioufol ?

Réponse de C.Fourest Bonjour, Je crois que personne n'est dupe de l'accusation de "sioniste", que l'on accole à la moindre personne luttant contre l'intégrisme musulman. Même si elle est par ailleurs anti-colonialiste et pour un Etat Palestien.

J'essaie de ne pas me disperser et de me concentrer sur mon sujet d'étude, à savoir l'intégrisme.

Dans mon livre "Tirs Croisés", co-écrit avec Fiammetta Venner, nous dénonçons longuement l'intégrisme juif ayant contribué à la colonisation des territoires et donc au pourrissement du conflit Israélo-Palestinien. Comme nous dénonçons la fanatisation de la résistance palestinienne par les islamistes.

Question de : Internaute (postée le 08/12/2005 à 09h02) Bonjour, en tant que féministe, que vous inspire le recul de la mixité tant chez les musulmans (piscines alternant tranches horaires hommes et tranches horaires femmes, défilés de mode réservés aux femmes...) que dans le milieu homo (festival lesbien Cineffable interdit aux hommes et subventionné par la mairie de Paris, horaires réservés aux femmes au Centre Gai et Lesbien...)? N'est-ce pas inquiétant?

Réponse de C.Fourest Bonjour, Vous parlez de deux situations très différentes. Dans un cas, celui des piscines non mixtes, le recul de la mixité est dû à l'intégrisme et à la volonté d'enfermer les femmes dans un rôle à part, au nom de la pudeur. Dans le second cas, celui du festival de femmes, il s'agit au contraire de permettre aux femmes de se retrouver pour un festival culturel lesbien ! Il ne faut pas confondre la dénonciation du communautarisme, lorsqu'il est enfermant et liberticide, avec la dénonciation de toute forme de culture sur la base d'une identité. A moins de défendre un universalisme creux, vide et froid qui n'est pas le mien...

question de : Internaute (postée le 08/12/2005 à 15h18) ''Bonjour, j'ai lu que vous aviez présidé le Centre Gai et Lesbien et je me demande si on est bien placée pour critiquer le communautarisme musulman quand on professe le communautarisme homo?''

Réponse de C.Fourest Bonjour, Je suppose que c'est la suite de la question précédente. J'y ai en partie répondu mais je persiste et signe. Défendre l'universalisme et la républicaine, pour le maintien des libertés, ne doit pas se confondre avec le refus de la diversité culturelle. Je n'ai jamais défendu le communautarisme, sous aucune forme, mais je me battrai toujours pour l'égalité et la non discrimination, contre l'homophobie comme contre le racisme et l'antisémitisme.

question de : manu (postée le 08/12/2005 à 16h05) Bonjour, n'est ce pas préférable d'encourager le travail de tariq ramadan,qui tentent de proposer aux musulmans des ouvrages réellement adaptés au contexte dans lequel ils vivent car sinon on risque de voir les musulmans puisé leurs références intellectuelles en Arabie saoudite.On ne réglera pas le probléme de l'islamisme en france que lorsque l'islam sera traité comme n'importe quelle autre religion.êtes vous d'accord avec cela?

Réponse de C.Fourest Cher Manu, Je pense qu'il faut cesser de fantasmer sur l'étranger et se concentrer sur les discours. Il ne faurt pas se demander, comme sarkozy, s'il vaut mieux un islam saoudien ou européen. Mais s'il vaut mieux un islam fondamentaliste ou moderniste... On peut être saoudien et ouverte d'esprit (si, si ça existe) et européen et fermé d'esprit...

question de : riri (postée le 08/12/2005 à 16h06) Qui tire les ficelles en banlieu---l'islam???

Réponse de C.Fourest Les ficelles de quoi ? Des émeutes ? Là aussi, faisons attetion aux fantasmes. Personne ne tire les ficelles en banlieues. Le problème, c'est qu'il n'y a plus de ficelles en banlieue ! A force d'user le terrain social jusqu'à la corde, de couper les subventions aux associations qui font de la médiation et de l'animation culturelle, à force d'abandonner nos quartiers populaires... On les livre en patûres aux charognards, qui peuvent des caïds ou des intégristes. Des groupes intégristes rêvent clairement de transformer certains habitants des quartiers difficiles en chair à canon. Mais pour l'instant il résiste .Et qu'on le veuille ou non, il est temps de les aider à résister. Parce que c'est le combat de tous. Personnellement, c'est ce qui guide mon travail.

question de : manu (postée le 08/12/2005 à 16h36) bonjour,l'islam est-il intégriste par essence?''

Réponse de C.Fourest Non, absolument pas. Voir ma réponse plus haut. Merci.

Question de : manu (postée le 08/12/2005 à 16h38) bonjour, comment affronter l'intégrisme islamique? En démasquant les faux prophètes, en donnant la parole aux vrais réformateurs de l'islam moderne et aussi aux Arabes laïques et athées ! En luttant contre le racisme et pour l'égalité des chances. En cessant de croire qu'on peut réguler des populations par le relgieux, en leur offrant l'islam intégriste en guise de consolateur. En réhabilitant la démocratie sociale.

Question d'une internaute ''Chère Caroline Fourest Je n'ai pas encore lu votre livre "La tentation obscurantiste", mais je me réjouis de le faire. Chaque parution de Pro-Choix est pour moi un plaisir de lecture. J'avais posé un certain nombre de questions à T. Ramadan lorsque le Nouvelobs lui avait ouvert son Forum. Naturellement, ce pape de l'obscurantisme, cet "indigeste de la République" qu'est Ramadan n'avait pas daigné y répondre. Il passe beaucoup plus de temps à protester de ce qu'on l'empêcherait de parler qu'il n'en passe à répondre aux questions essentielles. Personnellement je suis partisan de lui ouvrir toutes grandes toutes les tribunes possibles car, à la longue, il finira bien par se prendre les pieds dans le tapis de sa casuistique mamamouchie. Je pense que Tariq Ramadan ne souffre que d'une chose: la loi sur l'égalité hommes / femmes. Je trouve en revanche qu'en matière d'obscurantisme, Monsieur le ministre de l'Intérieur n'est pas mal non plus. La preuve en est venue par le biais du rapport des RG qui contredit dans les grandes largeurs les thèses que Sarkozy voulait nous faire avaler. Mes questions: 1 - Que pensez-vous de la façon dont Sarkozy cherche à instrumentaliser en sa faveur ce qu'il voudrait nous faire voir comme étant la conséquence de l'islamisme sur le sol national et républicain? 2 - Ne pensez-vous pas qu'en la matière, Monsieur le ministre de l'Intérieur se présente de fait comme l'allié objectif de l'islamisme?''

Réponse de C.Fourest Je pense effectivement que Nicolas Sarkozy joue avec le feu en institutionalisant les organisations issues des Frères musulmans, leur confiant le rôle d'interlocuteurs et même de méditateurs pour tout ce qui concerne l'immigration,et la banlieue.'' Il pense pouvoir mettre la communauté musulmane sous calmants en les mettant sous tutelle. C'est une vision déplorable du politique, qui abandonne sa mission à l'initiative privée religieuse. Il s'y brûlera les doigts, comme nous tous, comme en Angleterre où cette conception ultra-libérale et multuculutraliste a déjà été tentée et se poursuit. Pour le plus grand malheurs des musulmans de Grande-Bretagne. Et pour le malheur de l'Europe.

Question de : Internaute (postée le 10/12/2005 à 13h07) Quant Alain Finkielkraut regrette qu'"on n'enseigne plus que le projet colonial voulait aussi éduquer, apporter la civilisation aux sauvages", ou délare "Aujourd'hui la haine des noirs est encore plus forte que celle des arabes", cela relève-t-il de l'obscurantisme ? Ne pensez-vous pas par ailleurs que l'islamisme en France se nourrit de certains discours anti-islamiques qui s'abîment dans le racisme ?

Réponse de C.Fourest Nous devons tous faire très attention aux mots que nous employons. L'anti-intégrisme est un combat urgent et nécessaire. Noble. Qui ne doit pas servir de prétexte au racisme. Au contraire, il faut lutter contre l'intégrisme et contre le racisme.

Question de : Internaute (postée le 12/12/2005 à 23h43) ''bravo et merci à Caroline Fourest pour son travail brillant et courageux ! Je voudrais savoir si elle a reçu des retours agressifs de la part des mouvements pseudo féministes qui pensent que le voile contribue à libérer la femme, qu'elle dénonce dans son dernier ouvrage. Gaëlle Pioline, féministe laïque''

Réponse de C.Fourest Merci. Heureusement pour moi, j'oublie très vite les retours agressifs ;) Donc là tout de suite je ne m'en souviens pas mais sûrement...

Question de : Marcus (postée le 15/12/2005 à 01h58) Vous avez combattu les intégrismes chrétien et islamique. Quel sera votre prochaine cible ?
Réponse de C.Fourest Le racisme, le relativisme culturel, Nicolas Sarkozy et Jean-Marie Le Pen.

Et justement, puisqu'on en parle, ça fait pas mal de travail... Il faut que je retourne m'y coller. Je réalise qu'il est 16 h largement passé, qu'il reste des dizaines et des dizaines de questions... Désolée, vraiment pour toutes celles auxquelles je n'ai pas pu répondre.

Bonne année à tous.