Sandra O'Connor a été nommée à la Cour Suprême en 1981 par Ronald Reagan pour faire la peau de la loi sur l'avortement. Pourtant elle a rapidement déçu les opposants à l'avortement en se comportant certes comme une conservatrice mais respectant le droit de choisir des individus.

En 1989, Sandra O'Connor a refusé de rejoindre quatre juges prêts à remettre en cause la loi Roe vs Wade de 1973 faisant de l'avortement un droit constitutionnel. En 1992, elle contribuait aussi à un arrêt réaffirmant le principe de la loi.

Les groupes de la droite religieuse font des a présent pression pour faire nommer un juge intégriste. Le difficile équilibre de la Cour suprême est en voie de disparaitre.