Les députés espagnol viennent d'adopter définitivement la loi supprimant les discrimination dont étaient victimes les homosexuels comme le fait de se marier ou d'adopter des enfants. Le texte a été adopté par une majorité de 187 voix, avec 147 voix contre et 4 abstentions. Le texte qui doit encore entrer en vigueur en juillet doit encore etre signé par le roi Juan Carlos.
Suite au vote de la loi Zapatero a déclaré : "En stricte application d'un engagement électoral, nous reconnaissons aujourd'hui en Espagne le droit au mariage entre personnes du même sexe (...) "Nous ne sommes pas les premiers mais je suis sûr que nous ne serons pas les derniers, beaucoup d'autres pays viendront ensuite, poussés par deux forces imparables, la liberté et l'égalité". Les homosexuels "ne sont qu'une minorité, mais leur triomphe est le triomphe de tous, leur victoire nous rend tous meilleurs", a-t-il ajouté. Dans la foulée, une autre loi contre les violences sexistes et pour faciliter le divorce ont été votées.

La hiérarchie catholique espagnole s'est dressée dès le départ contre ce projet, le qualifiant de "retour en arrière sur le chemin de la civilisation". Après le vote de la loi, l'Eglise a appellé les fonctionnaires a refuser de célébrer des mariages. En Italie, le ministre des Réformes, Roberto Calderoli, a estimé que "ce qui s'est produit aujourd'hui en Espagne (...) est le dernier acte contre Dieu et la nature". "Voici ce qui se produit quand le peuple vote pour la gauche".

Plusieurs pays ont déjà rendu légal le mariage pour les homos et pour les hétéros et ont permis l'adoption.

Le Danemark autorise le mariage depuis le 1er octobre 1985. En revanche les couples homosexuels ne sont autorisés à adopter que leurs propres enfants nés de relations précédentes.

En avril 2001, les Pays Bas ont autorisé l'adoption d'enfants néérlandais par deux parents du même sexe. Un projet de loi est en cours pour permettre l'adoption d'enfants étrangers. Depuis 1988, les couples pouvaient déclarer leur partenariat en mairie, mais ce n'est qu'en décembre 2000 que les Pays BAs ont ouvert le mariage homosexuel.

En Suède, la loi du 1er février 2003 accorde aux couples homosexuels le droit d'adopter des enfants, y compris étrangers. Depuis le 1er juillet 2005, les lesbiennes peuvent avoir recours à l'insémination artificielle.

En Grande Bretagne, l'adoption est légale pour les couples homosexuels depuis novembre 2002.

L'Afrique du Sud autorise depuis septembre 2002 les couples homosexuels a adopter des enfants.

Au Canada, le mariage et l'adoption sont autorisés depuis le 28 juin 2005.

Aux Etats-Unis, le New Jersey a autorisé en décembre 97, l'adoption par un couple homosexuel. Pour l'instant la droite religieuse et les association gaies et lesbiennes se battent, état par état. Le Massachusetts (nord-est) autorise depuis 2004 le mariage des couples homosexuels. Le Vermont et le Connecticut (nord-est) reconnaissent quant à eux les unions civiles qui offrent aux homosexuels un certain nombre de droits similaires aux couples hétérosexuels. Des mariages gays ont été célébrés en 2004 en Californie (ouest) et dans l'Oregon (nord-ouest), suscitant une vive polémique dans le pays, et ils ont été ensuite annulés par la justice.

En Belgique, le mariage est autorisé depuis le 1er juin 2003. Il n'ouvre pas la porte a l'adoption.