CITE DU VATICAN, 30 mai 2005 (AFP) - Le pape Benoît XVI a apporté lundi son soutien aux évêques italiens engagés dans une campagne pour l'abstention au référendum du 12 juin sur la procréation assistée. "Vous vous employez actuellement à éclairer le choix des catholiques et de tous les citoyens à propos du référendum désormais imminent sur la procréation assistée", a dit le pape devant les évêques réunis lundi au Vatican pour leur assemblée plénière. "Dans cet engagement, je suis proche de vous par la parole et par la prière", a-t-il ajouté. Le pape avait auparavant loué les efforts de l'Eglise italienne pour "défendre le caractère sacré de la vie humaine et promouvoir le rôle de la famille dans la société". Les évêques italiens, au nom du respect de la vie de la conception à la mort naturelle, appellent les électeurs de la péninsule à s'abstenir au référendum d'initiative populaire des 12 juin et 13 juin visant à abroger une loi extrêmement restrictive sur la procréation assistée. Cette loi, qui empêche notamment les couples stériles de recourir au don d'embryon, est jugée comme un moindre mal par l'Eglise. Pour que le résultat du référendum soit validé, il faut que la participation atteigne 50% plus une voix. "Votre engagement clair et concret est le signe de votre sollicitude de pasteurs envers tout être humain, qui ne doit jamais être réduit à un moyen", a déclaré Benoît XVI aux évêques, car pour lui l'être humain "est une fin, comme nous l'enseigne le Christ et comme le dit la raison humaine".