Afin de respecter toutes les sensibilités se reconnaissant dans la revue ProChoix, nous n'avons pas pris part au débat sur le référendum. Que nous ayons voté OUI ou NON, ou PAS, nous devons continuer à mobiliser nos énergies en faveur d'une Europe meilleure, plus laïque, plus sociale, plus égalitaire, plus démocratique, plus citoyenne.