Dans un entretien à Oumma, le 11 mai 2005 Olivier Roy a déclaré : "La critique de l'islam comme religion permet de reprendre un discours anti-immigration en le déracialisant". A propos des féministes des quartiers, il parle de "libération par procuration".