Pour protester contre la nomination de Hassan el-Alaoui au poste d'aumonier des prisons, Fouad Alaoui secrétaire général de l'UOIF vient de démissionner de son poste au bureau executif du Conseil français du culte musulman. Le candidat de l'UOIF devait être Amar Lasfar.

Ce dernier rebondissement est symptomatique de l'attitude de l'UOIF face à la république. Elle n'accepte les décisions que lorsqu'elles lui sont favorables. Reste a espérer que le ministère de l'intérieur ne cédera pas à nouveau.

Les prochaines élections auront lieu le 19 juin.