Mercredi 20 avril 2005, les Mutaween (Comité de propagation de la vertu et de prévention du vice : la police religieuse) ont arrêté Hisham Abdel Rahman, le récent vainqueur de la Star Academy pour "agitation indécente". Alors qu'il faisait des courses dans un supermarché, des fans (hommes et femmes) l'ont reconnu, lui ont serré la main et l'ont embrassé pour le féliciter. Or, pour le Comité de propagation de la vertu et de prévention du vice, les poignées de main et les embrassades entre personnes de sexes différents sont interdites en public. Le jeune homme a été relâché suite à la pression du gouvernement. Interrogé par la presse, sa réaction a été assez révélatrice puisqu'il a nié l'évènement.

Les Mutaween font régner la terreur depuis des décennies en Arabie Saoudite. En mars 2002, dans un lycée, ils avaient laisser mourir 15 jeunes filles lors d'un incendie. Malgré l'arrivée des pompiers, la police religieuse n'avait pas donné l'autorisation de sortir aux jeunes filles parce que toutes n'avaient pas de voile à portée de main. Les policiers avaient également interdit aux passants volontaires de se porter au secours des fillettes pour éviter tout contact mixte ! Lire

Depuis des mois plusieurs responsables religieux s'étaient offusqués de la diffusion de Star Academy, comme Youssef al-Qaradhawi. Le grand mufti Adul-Aziz Al-Sheik, la plus haute autorité religieuse du royaume, a même demandé aux musulmans d'éviter de regarder cette émission, parcequ'elle montrait des hommes et des femmes non mariés partageant la même maison.