Pour Dalil Boubakeur "J'espère que le nouveau pape oubliera le conservatisme du cardinal Ratzinger au profit d'une vision hautement spiritualisée, hautement ouverte, dépassant le cadre des dogmes et de la doctrine" (AFP)