Vendredi 1er avril et samedi 2 avril, pendant leurs émissions spéciales consacrées au pape, les logos du sidaction ont été retirés des écrans de France 2 et TF1. Alors que ces chaînes s'étaient engagées auprès de Ensemble contre le sida au Sidaction à les faire apparaître toute la journée. Certaines émissions de TF1, en principe concacrées au Sidaction, ont même été déprogrammées. Ce qui peut se comprendre. Par contre, était-il nécessaire d'ôter le petit ruban rouge signalant que ces chaînes soutenaient le Sidaction pendant les programmes spéciaux consacrés au pape ?

La gêne ressentie par les régies des deux chaînes est sans doute très révélatrice du tabou que le pontificat de Jean-Paul II aura contribué à renforcer dans ce domaine, notamment en Afrique où des milliers de vie auraient pu être sauvées si le "berger", l'"infatiguable pélerin" et le grand communiquant qu'il savait être avait mis un centième de son aura au service de cette cause ou, à défaut, n'avait pas combattu la préservation grâce au préservatif. Non seulement en prônant la chasteté et la fidélité comme les seuls moyens de se protéger de façon chrétienne mais aussi, et surtout (les média oublient de le signaler) en faisant voter des résolutions lors de conférences internationales onusiennes - par la voix du Saint Siège - contrariant la mise en place de campagnes mondiales de prévention.

Rappellons qu'il est possible de faire des dons au sidaction du 21 mars au 8 avril, en appelant le numéro d'appel 110.