Le ministre de la Culture et de la communication Renaud Donnedieu de Vabres a salué : "le combattant de la liberté" (...) "Son message s'adressait à tous, avec une attention particulière aux plus fragiles, aux plus jeunes, aux générations futures. Sa parole, son action, son message, demeurent d'avenir". "Homme de culture, (Jean-Paul II) a eu recours à des formes pionnières d'expression littéraire et artistique, au service de sa vocation pastorale, en n'hésitant pas, par exemple, à créer une troupe de théâtre clandestine pendant l'occupation de son pays" "Il émanait de son visage, de sa personne, un incomparable rayonnement".