Réclamée à grands cris depuis le milieu des années 80, le renforcement de la loi sur le blasphème est en voie d'être accordée. En 1838, la loi sur le blasphème était destinée a protéger les tenants et les croyances de l'Eglise d'Angleterre. En 1922 John William Gott fut condamné a 9 mois de travaux forcés pour avoir comparé Jesus a un clown. A la fin des années 80, les institutions musulmannes britaniques demandent que soit reconnue le délit d'islamophobie soit la condamnation de « toutes les offenses faites aux prophète, au Coran et au système de valeur de l'islam ». Début décembre le ministre de l'Intérieur britannique David Blunkett, depuis démissionné pour avoir entretenu une maitresse, a défendu un projet de loi visant à créer le délit d'incitation à la haine religieuse. Il s'agit de pénaliser "les gens voulant inciter à la haine contre d'autres personnes en raison de leur religion, que ce soit verbalement, par écrit ou via internet". Certains opposants a la loi ont rappellé que "A la différence de la race, la religion est une question de choix et il est absolument logique que de tels choix puissent être débattus et contestés". Une manif de protestation a la loi a été organisée par Rowan Atkinson ("Mr Bean") pour "critiquer une personne en raison de sa race est évidemment stupide et ridicule, avait plaidé celui-ci, estimant que critiquer les religions est un droit, une liberté". Le nom des manifestants connus a été stigmatisé sur un certain nombre de site intégristes. Une fois cette loi votée, les pièces comme celle de Gurpreet Kaur Bhatti ne pourront plus êtres produites et Rushdie sera enfin poursuivi.

Fiammetta Venner

Paru dans Charlie Hebdo du 29/12/2004