Raphaël LIOGIER, Franck FREGOSI et Bruno ETIENNE sont tous trois membres de l'Observatoire du Religieux.

Laboratoire de recherche de l'IEP d'Aix -en-Provence, dépendant de fonds publics, l'Observatoire du religieux sert surtout à diffuser une certaine vision de la laïcité, plus "ouverte" aux religions et notamment à certains sectes, considérées comme étant les "nouveaux mouvement religieux".

Concernant l'islam, leur l'approche consiste à systématiquement surestimer le danger des courants salafistes type wahhabite pour mieux présenter les mouvements réformistes salafistes - mais néanmoins intégristes - tels que les Frères musulmans comme une forme de « juste milieu ».

Un « juste milieu » sur lesquels les pouvoirs publiques peuvent s'appuyer et même compter. A l'image de ce qui se passe en Angleterre avec Tony Blair et en conformité avec l'approche de Nicolas Sarkozy. Lequel a introduit l'UOIF (Frères musulmans) dans le CFCM et continue de défendre leur institutionnalisation à partir de ce raisonnement.

Leur mode d'intervention le plus efficace réside dans le nombre impressionnant de chercheurs adhérant à leur école de pensée que l'on retrouve en train d'intervenir dans le débat public comme universitaires objectifs, et non comme militants, malgré l'orientation très idéologique de leurs travaux. Tels que Vincent GEISSER (auteur de "La nouvelle islamophobie en 2003") ou Jocelyne CESARI (qui a fait sa thèse sous la direction de Bruno Etienne en 1991).