Deux groupes chrétiens évangélistes (la Convention des Baptistes du Sud et le Rev. Franklin Graham's Samaritan's Purse) ont indiqué que plusieurs missionnaires attendaient à la frontière jordanienne afin de receuillir la conversion des Irakiens. Selon les associations, il s'agit de prendre contact avec les populations en leur donnant des couvertures (sic ! - il fait 35 ° dans le désert) et du lait en poudre pour bébé (cadeau habituel des associations pro-life). 250 000 dollars ont déjà été dépensés sur ces deux postes par les baptistes. Mark Kelly, porte parole des baptistes, explique sa méthode : "les conversations tourneront rapidemment sur notre foi". Et c'est là que les évangélistes ont l'intention de faire passer leur message.

Franklin Graham, responsable de la mission purse, fait partie des leaders de la droite religieuse a avoir clairement montré l'Islam du doigt au lendemain des attentas du 11 septembre. Dans une interview donnée à NBC en septembre 2001, il expliquait que l'Islam était la religion du Diable. Un peu plus tard, il réitera ses propos dans un livre, expliquant que "le Dieu de l'Islam n'est pas celui des chrétiens". Les baptistes du Sud ne sont pas en reste. Le Rev Vines, ancien président de l'association, a ainsi déclaré publiquement : "tout ce que je vous dit c'est que Allah n'est pas Jehovah. Jehovah ne vous transformera pas en terroristes".