couverture numéro 23

Sur le vif
  • Si on va par là, Poilâne était des nôtres (Caroline Fourest)
  • Le mobile tabou de l'agresseur de Delanoë (Vanessa Flahaut)
  • La guerre la plus meurtrière de Bush (Arlette Gautier)
Enquêtes et décryptage
  • Une nouvelle maladie mentale en France : la prostitution ? (L. Kandel).

En plein débat sur la prostitution, la thèse de médecine de Judith Trinquart présente une analyse pertinente des répercussions médico-psycologiques de la situation prostitutionnelle, qu'elle appelle le "syndrome de décorporation". S'y ajoutent malheureusement des considérations sur les déterminants psychologiques , voire psychanlytiques du devenir-prostitué(e), principalement liés , selon elle, à des traumas sexuels précoces subis notamment dans la famille. Ces considérations risquent d'accréditer la thèse d'une prédisposition psychologique à la prostitution, oubliant ainsi toutes les autres formes de contrainte qui y conduisent, notamment économiques et culturelles. Même s'il s'agit là d'une expérience certainement précieuse car, comme le souligne l'auteure elle-même, les études de terrain sur la question manquent, on peut se demander si cette tentative n'est pas un symptôme supplémentaire des ravages provoqués par la médicalisation et la psychiatrisation du politique.

  • Une martyre nommée Aïcha El Wafi (Caroline Fourest & Fiammetta Venner)

Deux jours après l'effondrement des Twin Towers, les médias internationaux révélaient le visage des coupables de l'attentat du 11 septembre. Aïcha El Wafi découvre parmi eux celui de son fils, Zacarias. Retour sur un destin particulièrement injuste : celui d'une femme qui a échappé à l'enfer du patriarcat au Maroc pour élever en France, de façon laïque et égalitaire, un fils qui va finalement se retrouvera sexiste par le biais de l'islamisme radical.

  • Les libertés publiques en danger aux USA (Flora Bolter)

La lutte contre le terrorisme depuis les attentats du 11/09 a justifié aux États-Unis des dérives inquiétantes concernant, premièrement, les immigrés et demandeurs d'asile. Ces derniers ont été les suspects principaux des enquêtes, ce qui s'est traduit par des restrictions sévères de leurs droits fondamentaux. Mais le climat de terreur post 11/09 a également permis le retour sur certains fondements légaux des libertés individuelles. Cet article cherche à illustrer comment les paniques sécuritaires peuvent mettre à mal l'état de droit, alors même que nos démocraties libérales occidentales prétendent combattre au nom de la justice et des libertés.

  • Le héros était une femme : le travestissement dans le manga (Bounthavy Suvilay)

Les figures de l'homosexuel-le et du travesti qui abondent dans l'univers du manga, bande dessinée comme dessin animé, loin d'être les supports de fantasmes hétérosexuels dans une industrie commerciale, sont porteurs d'une revendication féministe, et manifestent un désir de modifier l'image des genres masculin et féminin.

Nos amis les anti-choix
  • Les jeunes frontistes et la scission de l'hiver 1998/1999 (Magali Boumaza)

La scission de 1998/1999 entre mégrétistes et lepénistes a montré au grand jour les dissensions internes d'un parti qui apparaissait aux profanes comme monolithique. Concernant les jeunes militants des structures de jeunesse ? FNJ et RE (Renouveau Étudiant) ? cette scission a mis à jour l'opposition entre les partisans de la figure du "soldat-baroudeur" et ceux de l'"intellectuel organique". Mais elle pose surtout le problème des constructions identitaires chez les jeunes et notamment les loyautés envers leurs mentors ainsi que les stratégies des acteurs les mieux "armés" d'un point de vue des ressources partisanes.

Dossier : Transsexuel-les : le 3e genre ?
  • États-Unis : un changement s'opère (Soizick Jaffré)

Voici le témoignage de Lee, 24 ans, transsexuel «FtM» («femme à homme») vivant en Californie. Lee est très représentatif d'une nouvelle génération de transsexuels privilégiés, ou comme il l'appelle lui même d'une «generation X of transmen». Il y a eu un progrès considérable dans les conditions de vie des transsexuels aux États-Unis ces trente dernières années. Ce témoignage met la lumière sur ce phénomène, sur ce que vit la jeune génération transsexuelle aujourd'hui, et met en avant l'émergence d'une communauté «FtM» plus forte.

  • Entretien avec Natacha Taurisson (ASB)

Militante de l'ASB depuis 1998, Natacha Taurisson en est présidente depuis deux ans. Elle nous parle d'identité de genre, de ce que signifie être un ??sans-papiers», et des luttes de celles et ceux qui doivent vivre quotidiennement dans un régime où la notion de libre choix est abolie.

  • Les transsexuel-les face à la loi (Emmanuel Pierrat)

Le sort juridique des transsexuels s'est notablement amélioré ces dernières années. La jurisprudence française évolue peu spontanément, mais sous la pression des décisions émanant de la Cour européenne des droits de l'Homme. Les difficultés perdurent en droit, que ce soit en matière de changement d'état civil, de prise en charge des interventions ou encore de mariage et d'adoption. l'élaboration d'un texte législatif spécifique pour vaincre les réticences conservatrices est toujours déniée.

On a vu, on a lu, on en parle

The Tradition of Female Transvestism in Early Modern Europe (Bounthavy Suvilay)

ON A LU : Louise Michel : Mémoires - Dans l'enfer des tournantes (Samira Bellil) - Jusqu'où va-t-on descendre ? (Alain Soral) - Bruxelles, Bruno et les cadeaux (Bruno Gaudens) - l'idéologie raciste (Colette Guillaumin)

ON A VU : Le festival Cineffable

ON EN PARLE : Le PaCS, trois ans déjà ! - Une militante de RAWA en France