couverture numéro 22

Sur le vif : Prostitution

C'était dans l'air depuis un moment, c'est finalement l'arrivée au pouvoir d'une majorité de droite qui a mis le feu aux poudres du débat public sur la prostitution. De quoi s'agit-il au juste ? d'évoluer vers une solution plus prohibitionniste (comme au «bon vieux temps» de la prostitution interdite et de la répression des prostituées), d'évoluer vers une solution réglementariste (qui encadre la prostitution au risque peut-être de la ghettoïser comme en Suède) ou de compléter le dispositif intermédiaire français : l'abolitionnisme (qui a le mérite de ne pas pénaliser les prostituées pour leur activité mais les handicape tout de même en ne reconnaissant par cette activité comme entièrement légale). Beaucoup hésitent, tout le monde croit savoir, personne ne sait vraiment. Une chose est sûre, la situation actuelle comporte des failles : elle ne permet visiblement pas de lutter efficacement contre les réseaux mafieux et les trafics humains et elle complique toujours la vie de ceux qui, en plus d'effectuer leur dur labeur de prostitué/es, doivent subir l'inconfort et la stigmatisation produits par leur absence de statut.

  • Le débat public est lancé (Caroline Fourest)
  • Entretien avec Françoise Gaspard & Daniel Borrillo
  • Panique sexuelle ou sécuritaire ? (Éric Fassin)
Nos alliés les pro-choix
  • Entretien avec les Catholiques pour le choix

Catholics for a Free Choice (les Catholiques pour le choix) fait partie de ces rares organisations religieuses amies avec qui nous partageons le refus d'une hiérarchie catholique dogmatique et anti-choix. Nous avions notamment relayé l'une de ses campagnes contre le statut privilégié dont bénéficie le Vatican à l'ONU. Récemment, l'organisation a décidé d'ouvrir une antenne en Europe. Rencontre avec sa responsable.

Enquêtes et décryptage
  • La loi sur l'avortement à Mexico (Alicia Márquez Murrieta)

Dans le contexte de la crainte d'une radicalisation conservatrice au Mexique, l'auteure analyse la manière dont, à l'été 2000, le débat sur la modification de la loi sur l'avortement s'est structuré à l'Assemblée parlementaire de la ville de Mexico. Revenant sur les stratégies des différents acteurs et sur le contexte politique local, elle insiste notamment sur la nouvelle importance accordée à l'argument de l'avortement comme droit des citoyens devant être garanti par un État démocratique.

  • Dispositions européennes sur l'euthanasie (Karine Bréhaux)

Le retentissement de l'affaire Diane Pretty a mis en valeur les dernières dispositions en matière de droit européen. Bien que la requérante n'ait pas eu gain de cause, nous avons pu constater l'émergence d'un nouveau droit : le droit de mourir. Comment concilier dans un même système deux droits qui semblent opposés : la protection de la vie (article 2 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme) et le droit de mourir ? Nous pourrons, à la lecture des oeuvres de Jean-François Mattei, prendre connaissance de ses avis en matière d'euthanasie et de soins palliatifs.

  • Dix ans de «ghetto» - Le quartier gay dans les hebdomadaires français (Guillaume Huyez)

Alors que l'on insiste sur la «banalisation», voire la «normalisation» de l'homosexualité dans la société, l'analyse de l'utilisation de l'idée de «quartier gay» par la presse française depuis dix ans traduit au contraire le maintien de certains stéréotypes sur les gays les renvoyant dans le registre de l'étranger et de l'extraordinaire. Plus encore, cette formulation, et la pratique de dévoilement qui l'accompagne peuvent se transformer en instrument de contrôle des modes de vie gays et lesbiens. Un tel constat questionne ainsi les pratiques de liberté qui peuvent être mises en ?uvre dans l'espace par les gays et les lesbiennes pour sortir de l'alternative «invisibilité» ou «zoo humain».

Dossier : Chirac dissout Unité radicale

Le 6 août 2002, le conseil des ministres français a prononcé la dissolution d'Unité radicale, un groupe d'extrême droite dont était proche Maxime Brunerie, auteur d'un attentat manqué contre le président de la République. Bien d'autres groupes proches d'Unité radicale sont susceptibles d'être dissous sur le fondement de la loi anti-ligues de 1936. Fiammetta Venner revient en détail sur l'histoire mouvementée de ces réseaux à droite du Front national, que l'on peut au minimum distinguer en tendances néo-nazies et nationale-révolutionnaires.

On a vu, on a lu, on en parle
  • l'Eurovision en Estonie (Malka Marcovich)

l'Estonie a récemment été sous les feux des projecteurs à cause de l'Eurovision mais personne n'a relevé que cette émission mondiale prenait ses quartiers au coeur d'une plaque tournante des trafics de femmes, au risque de faire fleurir le commerce prostitutionnel.

  • Une métaphore inachevée (Liliane Kandel)

ON A LU : Mémoires de la prison des femmes - Une reconnaissance progressive du plaisir sexuel - Une épidémie politique : La lutte contre le sida en France 1981-1996 - A Guide to the End of the World

ON A VU : Les UEH

ON VA VOIR : Le Festival Cineffable

ON EN PARLE : IIIe colloque international de la recherche féministe - Journées ProChoix (1er-3 nov. 2002)

Pour lire le numéro : http://www.prochoix.org/pdf/Prochoix.22.interieur.pdf