Les forces de sécurité israéliennes ont concentré leurs investigations, hier, sur les milieux juifs ultra-orthodoxes, qui seraient à l'origine d'un attentat commis hier dans une école palestinienne à Hébron, faisant cinq blessés. La bombe, qui a explosé dans la cours de l'établissement, avait un moment été attribuée à des Palestiniens qui auraient préparé un attentat contre les Israéliens.

Mais, en découvrant que l'école n'abrite que des enfants en bas âge, dont le plus vieux a moins de 13 ans, les Israéliens ne pouvaient plus prétendre à l'attentat en préparation.

En tout état de cause, l'explosion a fait resurgir la menace d'actions terroristes perpétrées par des colons juifs en Cisjordanie ou dans la bande de Gaza. L'explosion de forte puissance s'est produite dans une école élémentaire mixte de Kfar Zif, près de Yatta, jouxtant la partie Sud d'Hébron.