''Décidément les RG ne savent pas compter... Les journalistes étant incapables de citer d'autres chiffres que ceux donnés par la préfecture de police, les chiffres annoncés pour les manifs anti-Le Pen ont été nettement sous-évalués. ''

La marée humaine à laquelle nous avons assisté à Paris hier n'a sûrement pas rassemblé 400 000 personnes, mais au minimum 800 000 ! Déjà, samedi dernier, les RG avaient annoncé 45 000 manifestants alors que nous étions autant qu'à une Lesbian and Gay Pride (c'est-à-dire autour de 300 000). Ce 1er mai, il a fallu attendre jusqu'à 18h pour voir la place de la République se désengorger et pouvoir rejoindre la Nation par non pas 1 mais 3 trajets ! 3 boulevards ont été submergés de manifestants ! Même les flics et les journalistes le reconnaissent : nous étions aussi nombreux que lors des manifestations pour "l'école libre"... qui avaient mobilisé 1 million de manifestants !

Même phénomène observé à Marseille, où la police annonce 30 000 manifestants alors que les Marseillais disent ne pas avoir vu un tel cortège depuis la Libération !

C'est pourquoi, nous pouvons le dire haut et fort : nous n'étions pas 1,3 million dans la rue, contre le FN, ce 1er mai, mais au moins 2,6 millions ! Mais, au fait, ils faisaient quoi les 56 autres millions de français (je veux dire... à part les 8000 manifestants pour Le Pen)... Ce n'est pas pour vous foutre la trouille, mais pendant que les RG sous-évaluent le nombre des manifestants, leurs chiffres à propos du vote Le Pen circulent et ils parlent d'un vote Le Pen à 45 % ! Ca vous paraît ridicule. Pourtant "ridicule", c'est ce que nous nous étions dit lorsque, à deux jours du premier tour, des rumeurs nous annonçaient Le Pen au second tour ! Alors, please, méfions-nous de nos intuitions. Et surtout ne croyons pas que les manifestations sont le signe d'une victoire annoncée. Ecoutons nos amis nous dire que NON, décidément, ils n'arrivent pas à se dire qu'ils vont voter Chirac... Leur non-vote fera toute la différence.