Que dire si ce n'est souhaiter que l'année 2002 soit meilleure que 2001 ! Après des mois de militantisme gonflés d'espoir pour la France, l'année 2001 aura en effet été celle du retour à la réalité mondiale. Aveuglés par les avancées juridiques notables que nous avons tous et toutes accompagnées en France, nous avons soudain réouvert les yeux sur le reste d'un monde qui n'a rien perdu de son goût pour la haine : déferlement antisémite à la conférence mondiale contre les discriminations de Durban, arrestation et tortures de 52 homos égyptiens, poussée de violence anti-Arabes aux USA après le 11 septembre, condamnations pour pratique de l'avortement de militantes féministes au Portugal, condamnation au Nigeria, et enfin, décapitation de 3 homosexuels en Arabie Saoudite... Comme si, dans les pays arabes menacés d'être renversés par les mouvements islamistes, l'alliance avec les USA devait se faire pardonner par un durcissement fanatique au niveau des moeurs. Auquel cas les homos et les femmes vont continuer à payer cher la contribution de certains pays arabe à "l'effort de guerre contre le terrorisme"... Sans illusion sur cette guerre que mènent les États-Unis au gré de ses intérêts pétroliers, l'année 2002 sera donc pour nous placée sous le signe de NOTRE guerre contre la haine sous toutes ses formes (antisémite, raciste, sexiste, homophobe...). Une haine que nous devons ne jamais oublier de traquer partout, sur tous les continents, dans toutes les langues, sous le joug de toutes les religions. Caroline Fourest