Député depuis 1993. RPR. Seine St Denis 10ec.

Contre le PACS ... et les homosexuels
Ce député a signé la pétition homophobe de Michel Pinton des maires contre le CUS (Pacs). Voir la campagne contre les maires anti-pacs de Prochoix

A voté contre le PaCS

Pour le retour des femmes au foyer
A signé une proposition de loi (n° 528-16/9/93) tendant à créer un salaire parental. Cette proposition, souhaitée depuis longtemps par le FN, est destinée à faire baisser le chomâge et à faire augmenter la natalité en incitant les femmes à quitter leur emploi pour mieux élever leurs enfants.

Contre le droit des femmes à disposer de leur corps
A voté contre la réforme de l'IVG et de la contraception du 5/12/2000.

Contre le devoir de mémoire
Le 22 janvier 2002, il a voté contre la proposition de loi relative à la reconnaissance du 19 mars comme Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie.

Pour un Etat policier
Après une première tentative en 1997, Abrioux a de nouveau pris, mercredi 30 mai 2001, un arrêté qui "sollicite la participation de la force publique pour recueillir et conduire au commissariat" les mineurs de moins de treize ans circulant seuls de minuit à 6 heures du matin. La préfecture a déposé un recours contre ce texte.
(Le Monde 10.07.01)