Bush et Saddam ont au moins un point commun :celui d'invoquer systématiquement Dieu à l'appui de leurs ambitions inavouables.

GEORGES W. BUSH

Aucun président américain n'a autant utilisé la théologie et Dieu que George Bush. Le président, qui appartient à l'Eglise protestante méthodiste unifiée, croit avoir un mandat divin. Il emploie le même langage que les islamistes radicaux: sanctifie la cause et diabolise l'ennemi.

• 1985
"Le révérend Graham a semé dans mon coeur les graines de la foi... C'était le début d'un chemin qui doit me mener vers Jésus-Christ."

• 1999
"Je crois que Dieu veut que je devienne président, mais si cela n'arrive pas, c'est O.K." (Réunion après sa réélection comme gouverneur du Texas).

• 21 janvier 2001
"Bénie soit la nation dont Dieu est le Seigneur!" C'est avec ces mots qu'il entre à la Maison-Blanche. (Son premier acte officiel est de proclamer par décret une journée nationale de prière pour placer son mandat sous le signe de la foi.)

• 16 septembre 2001
"Le temps est maintenant venu de gagner de manière décisive la première guerre du XXIe siècle. Cette croisade, cette guerre contre le terrorisme demandera du temps." (Après la réunion d'un conseil de guerre à Camp David.)

• 20 septembre 2001
"La liberté et la peur, la justice et la cruauté ont toujours été en guerre, et nous savons que Dieu n'est pas neutre." (Discours au Congrès).

• 1er juin 2002
"Nous sommes dans un conflit entre le bien et le mal et l'Amérique appellera le mal par son nom." (Discours à West Point Commencement Les références de Bush au bien et au mal, depuis le 11 Septembre, impliquent le clash biblique entre le Christ et Satan.)

•11 septembre 2002
"Et la lumière brillera dans l'obscurité. Et l'obscurité ne vaincra pas." (Discours à l'occasion de l'anniversaire des attentats du 11 Septembre. Référence tirée du Livre de Jean à propos de l'arrivée du Christ.)

• 29 janvier 2003
"La liberté que nous estimons n'est pas un cadeau de l'Amérique au monde, c'est un cadeau de Dieu à l'humanité." "Nous allons de l'avant en toute confiance parce que cet appel de 'histoire a été fait au bon pays. Puisse-t-Il nous aider maintenant." Dans son discours sur l'état de l'Union, Bush évoque un plan divin dicté par Dieu pour le pays et lui-même.

SADDAM HUSSEIN

Longtemps considéré à l'Ouest comme un dirigeant laïque l'un des objectifs principaux de son parti Baas, Saddam Hussein, qui n'a pas hésité à exterminer ses opposants chiites, se fait désormais comparer au prophète Mahomet. Depuis 1990, il instrumentalise la religion pour mieux contrôler la société.

• 1991
Saddam Hussein fait ajouter la mention Allah Akbar (Dieu est grand) sur le drapeau national.

• 20 janvier 1991
"Et le jour où ils mettront plus de temps à compter leurs morts, le jour où l'écho de la résistance des Irakiens sera entendu à l'autre bout de la terre, ce jour-là les malins seront défaits, et retentira alors le cri d'"Allah Akbar", pour célébrer la plus grande des victoires après la plus grande des batailles." (Discours à la télévision).

• 1993
Lancement de la "Campagne pour le renforcement de la foi".

• 5 décembre 2002
"Nous ne devons pas oublier une chose importante: rendre hommage à notre peuple militant en Palestine et, surtout, à l'esprit de djihad des martyrs qui offrent leur vie pour défendre la nation et l'humanité." (A l'occasion de l'Eid-el-Fitr, fête qui marque la fin du Ramadan. Depuis le déclenchement de la seconde Intifada, Saddam Hussein donne 20 000 dollars aux familles des kamikazes palestiniens.)

• 7 décembre 2002
"Dans la mesure où les valets se réunissent sous la direction de l'étranger pour nuire à l'Irak, pourquoi les croyants et les combattants du Koweït ne se joignent-ils pas à leurs frères en Irak, sous la bannière de Dieu et non sous les ordres de Londres, de Washington ou de l'entité sioniste, pour (mener) le djihad contre les armées infidèles d'occupation, laver l'honneur de la nation arabe et (éliminer) le mal qui affecte le plus le peuple au Koweït ou en Irak?" (Saddam Hussein présente pour la première fois des excuses au peuple koweïtien pour l'invasion de son pays en 1990.)

• 17 janvier 2003
"Un nouvel Irak est né. Sa foi s'est accrue et approfondie après la Grande Confrontation de la nuit du 16 au 17 janvier 1991." (Discours de Saddam Hussein à l'occasion du 12e anniversaire de la bataille d'Um al)

• 4 mars 2003
"Vous serez victorieux grâce à votre foi et parce que vous êtes justes face aux menteurs, vertueux face au vice, honnêtes face aux traîtres, et combattants du djihad face aux mercenaires et aux agresseurs! " (A l'occasion du Nouvel An musulman.)