Une note préalable au don informe les donneurs potentiels qu'ils peuvent rentrer chez eux s'ils sont homosexuels, sans passer par la case transfusion : «Vous ne devez jamais donner votre sang dans l'une des circonstances suivantes : si vous êtes homosexuel». Reconnaissons ici en filigrane le vieil adage que l'on croyait pourtant disparu à jamais : «pédé = sida».